Logo menu Aidalimo
DF Coordination SPS

Notre métier : la coordination SPS

Nous réalisons des missions de coordination SPS dans les 3 catégories en conception et réalisation afin d’assurer la sécurité et la protection de la santé des travailleurs sur vos chantiers de construction.

 

Nous intervenons sur les chantiers clos et indépendants (selon les articles Article R.4532-1 à R.4532-76) du code du travail et également sur les chantiers non clos réalisés dans un établissement en activité donnant lieu à un plan de prévention (selon l’Article R.4511-1 à R.4514-10)

 

La coordination pour la sécurité et la protection de la santé est obligatoire pour tout chantier de bâtiment ou de génie civil où interviennent plusieurs entrepreneurs ou travailleurs indépendant.

 

Le rôle du C SPS est de prévenir les risques issus de leur coactivité et à prévoir l'utilisation de moyens communs. 

 

C’est le maître d’ouvrage qui désigne un coordonnateur SPS, dont les rôles et les missions sont définis par le Code du Travail.

 

Notre travail a pour base les principes généraux de prévention (L.4121-2 du Code du travail)

 

  • Éviter les risques, c'est supprimer le danger ou l'exposition au danger.
  • Évaluer les risques, c'est apprécier l’exposition au danger et l’importance du risque afin de prioriser les actions de prévention à mener.
  • Combattre les risques à la source, c'est intégrer la prévention le plus en amont possible, notamment dès la conception des lieux de travail, des équipements ou des modes opératoires.
  • Adapter le travail à l'Homme, en tenant compte des différences interindividuelles, dans le but de réduire les effets du travail sur la santé pour les entreprises.
  • Tenir compte de l'évolution de la technique, c'est adapter la prévention aux évolutions techniques et organisationnelles.
  • Remplacer ce qui est dangereux par ce qui l’est moins, c’est éviter l’utilisation de procédés ou de produits dangereux lorsqu’un même résultat peut être obtenu avec une méthode présentant des dangers moindres.
  • Planifier la prévention en intégrant technique, organisation et conditions de travail, relations sociales et environnement.
  • Donner la priorité aux mesures de protection collective et n'utiliser les équipements de protection individuelle qu'en complément des protections collectives si elles se révèlent insuffisantes.
  • Donner les instructions appropriées aux salariés, c’est former et informer les salariés afin qu’ils connaissent les risques et les mesures de prévention pour les entreprises

 

 

 

Nos documents et prestations

Dans le cadre de chantier clos Décret n°94-1159 du 26 décembre 1994

  • Ouvrir et tenir le registre journal de la coordination (RJC) 
  • Élaborer et faire évoluer le plan général de coordination en matière de sécurité et de protection de la santé (PGCSPS),
  • Procéder à une ou des inspections communes avec chaque entreprise, y compris sous-traitante, avant son intervention,
  • Constituer le dossier d’intervention ultérieure sur l’ouvrage (DIUO) et le compléter lors de la réalisation,
  • Présider le Collège interentreprises de sécurité, de santé et des conditions de travail (CISSCT), instance spécifique des opérations de catégorie 1.
 

Dans le cadre de chantier non clos, dans les sites en exploitations Décret du 20 février 1992

  • Assistance à la rédaction des plans de prévention pour l’intervention des entreprises extérieures 
  • Vérifications des mesures sécuritaires mises en place pour les travaux
  • Assistance à la rédaction des permis feu 
 

Pour les entreprises 

  • Rédaction des Documents Uniques
  • Aide à la rédaction des Plans Particuliers de Sécurité et Protection de la Santé (PPSPS)